trop d'impôts tue l'emploi
trop d’impôts tue l’emploi !

Le maire sortant vient de présenter un catalogue de « La Redoute » avec pas moins de 100 propositions dont certaines très coûteuses. Il agit ainsi comme si la crise n’existait pas,  en ignorant la situation préoccupante des finances de la Ville et du Grand Dijon.

La première des 100 propositions du maire socialiste sortant est justement de poursuivre chaque année pendant six ans l’augmentation du taux des impôts locaux qui continueront ainsi de croître deux fois plus vite que l’inflation !

Depuis 2001, à Dijon, les impôts ont augmenté deux fois plus vite que l’inflation, ce qui a généré une hausse de 73 % du produit fiscal. Chaque année, c’est 44 millions d’euros d’impôts supplémentaires payés par les Dijonnais. Un véritable matraquage fiscal ! Pas surprenant que le magazine l’Express du mardi 25 février 2014 classe le maire sortant de Dijon dernier sur 34 des grandes villes françaises en termes de fiscalité et de développement économique.

A contrario, je m’engage solennellement, avec mon équipe, à ne pas augmenter les taux d’imposition des Dijonnais, pendant les 6 prochaines années soit toute la durée du mandat.

Cet engagement de stabilité fiscale, je le prends pour les entreprises mais aussi pour les ménages. Je le fais pour développer l’emploi, préserver le pouvoir d’achat et rendre Dijon plus attractive.

Le 23 et 30 mars, changeons d’ère fiscale !

Publicités